Dimanche 10 octobre 2004

Que dire de la Formule 1 aujourd'hui? Schumacher domine outrageusement le championnat et l'audience des GP est en perte de vitesse? Un ensemble de phénomènes qui arrive à provoquer une désaffection de la F1, tant sur les circuits que sur le petit écran. Certes, Schumacher contribue à alimenter cette spirale de gens qui se détournent de la formule 1 moderne, mais il n'est pas le seul responsable de ce mal. En effet, après avoir vu le départ d'un GP avec la monoplace numéro 1 en tête creusant l'écart tout de suite, puis reprenant l'avantage au premier ravitaillement, le spectateur passif gavé de bière et calé dans son doux sofa a tendance à fermer l'œil plus rapidement... Sauf peut-être l'inconditionnel germain, plus résistant sans doute... 
Mais si les GP sont sans surprises, les circuits, l'organisation, le règlement ont leur part de responsabilité. Les nouveaux circuits ultra sécurisés [point très positif par contre] pré formatés, insipides, sans volumes ni reliefs, comme celui de Malaisie ou encore le tout récent circuit de Chine n'ont pour moi aucun intérêt. De grands espaces fades où les monoplaces semblent perdues, une réalisation TV qui ne met pas en valeur les aspects techniques du circuit, sans parler des moufles que pratiquement tous les réalisateurs portent... Le seul GP digne de ce nom n'a même pas été couru l'an passé et a donné la plus belle course de la saison: Spa francorchamps. Pourquoi ne pas s'inspirer de ce concept pour construire de nouveaux tracés, qui bénéficieraient d'une sécurité passive accrue?
Que dire des retransmissions TV? En France, nous ne sommes pas vraiment gâtés. TF1 préfère largement diffuser le clair visage de sa présentatrice du 20h à 20h plutôt que de décaler ce rendez-vous incontournable! Aucune excuse n'est valable à mes yeux, pas même une soirée électorale. TF1 n'est pas une chaîne du service public, de plus je me pose la question d'un tel procédé par rapport aux droits de retransmissions? La chaîne s'est engagée à diffuser les GP de toute la saison, alors pourquoi en tronquer certains? Un bandeau en bas d'écran aurait amplement suffit pour annoncer les principaux résultats électoraux. Je ne vais pas relancer l'éternelle polémique: [Hélas de nombreux antécédents existent!] et si une finale d'une grande compétition de foot avait subit le même sort? Soyons zen, de toute façon on aura le problème tous les ans avec les horaires de GP ne correspondants pas aux exigences de l'audimat: Le 20h du dimanche suivit du film à grand spectacle... De toute façon, les seuls passages intéressants des derniers GP sont pratiquement à chaque fois pendant les coupures publicitaires...  Heureux possesseurs de parabole, si vous n'avez pas Eurosport, vous pouvez vous brancher sur RTL Allemagne et mettre le son de RMC Info, vous reprendrez goût aux retransmissions. Franchement Jacques, [avec tout le respect qui est dû à cet ancien pilote] va rejoindre ton ami Pierre aux oubliettes des pseudo-commentateurs. Patriiiiick y'a une place sur TF1....!
Quant à toi, Bernie et tous les autres manipulateurs de médias et dollars, il faut arrêter le délire. Le prix des retransmissions flambe, les spectateurs sur les GP sont parqués et traités comme du bétail payant, aucun accès nulle part, des grillages et des vigiles partout au nom de la sécurité... Stop, bientôt il y aura plus de gardes du corps et autres policiers déguisés, que de vrais spectateurs.
Ne faudrait-il pas remettre à plat tout le système avant qu'il ne parte en fumée? Revoir l'organisation des GP depuis les essais jusqu'au déroulement même de la course? Pourquoi ravitailler? Plus de pompe, moins de danger, des économies pour les écuries et plus de suspens non? Pourquoi ne pas envisager un système de lest sur les monoplaces par rapport au nombre de points du pilote au championnat? Pourquoi pas trois voitures par écuries? Retravailler sur les zones de dépassements en concertation avec les pilotes? Étudier avec eux comment modifier certains circuits?...
La F1 est en crise, et personne ne fait rien, Maxou va partir, mais il n'aura pas vraiment contribué à son essor. Il faudrait peut-être empêcher Ferrari de courir une course sur deux? Ou une saison sur deux? 

Stéphane webmasterProstF1.com